Fil de navigation

La deuxième année scolaire pour l'école "Graines de sable" est terminée avec beaucoup de satisfactions. Sur les deux élèves se présentant au CEPE seul Angeline a réussi l'examen. Julienne devra se représenter l'année prochaine mais elles ont toutes les deux obtenu le nombre de points nécessaires pour passer en 6eme. Devant cette belle réussite elles souhaitent, en accord avec leurs parents, poursuivent leurs études.

Le collège se situant à Tuléar, de l'autre côté du fleuve avec les difficultés d'accès et d'hébergement que l'on peut imaginer c'est un défi logistique pour nous.


Après concertation et renseignements il ressort que:
   1) Le placement dans une famille d'accueil ne marche quasiment jamais, problèmes de suivi éclairé, d'encadrement et souvent de conflits financiers. La meilleure chance de réussite pour l'élève passe par la pension complète dans un établissement scolaire où l'enfant peut bénéficier de soutien personnalisé. Solution à l'évidence plus chère.
   2) Le coût, déduction faite de la participation des parents, se monte par élève à 22€ mensuels sur 12 mois soit 264€ à l'année. Cette somme étant déductible des impôts à hauteur de 66% cela représente pour le contribuable un coup réel annuel d'environ 87€.
   3) Les cours à partir de la 6ème étant dispensés en français, des difficultés sont à prévoir pour la première année y compris un possible redoublement.

Pour la prochaine année scolaire comme il a été décidé notre priorité reste la cantine, les ONG contactées n'ont rien proposé de positif à ce jour. Les ambitions légitimes de ces élèves ne pouvant être ignorées et faute de financement possible par l'association nous mettons en place rapidement un système de parrainage pour ces "étudiantes" méritantes. Merci de nous contacter à l'adresse mel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Bien entendu tous les justificatifs seront fournis au parrain ou marraine: certificat de scolarité, bulletins ... ainsi que la possibilité d'un contact personnalisé avec l'élève.

 


   

         Suite aux réponses favorables à l'appel de parrainage nous avions proposé aux parents de mettre leurs enfants en pension complète au collège "Notre dame des flots" à la "grande ville" de Tuléar. Cette solution était selon leur dire une chance inespérée. Cette école existe depuis 52 ans et a une très bonne réputation tant au niveau de l'éducation que de la discipline. Au dernier moment, à notre grand désappointement, tout a bloqué de manière irrémédiable à cause de la peur et de la méfiance instinctive des parents pour l'inconnu. Ces deux sentiments sont largement entretenus par de nombreuses croyances occultes. Nous sommes contrariés mais avant tout déçus pour Angeline et Julienne. Pour le moment nous n'avons plus d'élèves à parrainer, avant de lancer un nouvel appel nous voulons bien comprendre le pourquoi du comment afin que cette situation ne se reproduise plus. Ce travail de compréhension nécessitera du temps et fera l'objet le moment venu d'une communication sur cette page.