Fil de navigation

Suite à la pandémie de Covid-19 afin de se conformer aux décisions du gouvernement malgache l'école "Graines de sable" a été fermée le 20 mars et a fait sa rentrée, sous conditions adaptées, le 4 mai uniquement pour les élèves préparant l'examen du C.E.P.E ...

L'action de l'association "Une école pour Ampasifoty" est centrée sur les enfants.

 Objectifs généraux : Aider les enfants d'Ampasifoty en leur facilitant l'accès à l'instruction, en les sensibilisant à l'environnement tout en développant la vie associative du village.

A ce jour le plus gros du travail effectué concerne la partie la plus urgente de l'objectif : l'accès à l'instruction. L'école " graines de sable" a été construite et mise en activité. Elle scolarise durant l'année scolaire 2015/2016 70 élèves et embauche deux institutrices diplômées de l'enseignement Malgache. Ce projet a été réalisé en collaboration étroite avec les autorités de Madagascar à tous les niveaux: administratif, éducatif ...

Des actions ponctuelles, souvent dans le cadre de cette école, permettent une sensibilisation à l'environnement, notion nouvelle qui doit être abordée petit à petit et de manière très réfléchie.


 Objectif 2015

Ouverture de l'école à deux classes avec deux enseignantes pour la rentrée d'octobre

 Liste des enfants non-scolarisés inscrits par leurs parents

Ages 5ans 6ans 7ans 8ans 9ans 10ans 11ans 12ans 13ans 14ans 15ans 16ans et plus Totaux
Filles 8 4 3 6 0 6 0 2 3 2 1 0 2 37
Garçons 4 6 2 1 0 11 2 1 2 2 1 0 1 33
Totaux 12 10
5
7 0 17 2 3 5 4 2 0 3
70

 Notes concernant ce tableau :

  1. Trois filles et trois garçons inscrits ont déjà fréquentés une école plus ou moins longtemps ;
  2. Un de ces 3 garçons, d'un niveau beaucoup plus élevé, demanderait à suivre une scolarité extérieure ;
  3. Deux jeunes femmes et 1 jeune homme désirant apprendre nécessitent des solutions adaptées ;

 Objectif 2016 / 2017

               Ouverture de l'école à la date officielle début octobre avec les mêmes enseignantes et un effectif total de 60 élèves répartis à peu prés également entre les deux classes. L' enseignement  restera basé sur la compréhension, la lecture et l'écriture du malgache officiel, le calcul et des notions de français oral. Les enfants en deuxième année complèteront les connaissances déjà acquises et certains grands prépareront l'examen du CEPE (certificat d'études primaire élémentaire).  A la  matinée hygiène s'ajouteront, pour tous, des notions de couture afin de réparer les habits souvent déchirés. Nous allons instaurer des cours de peinture et essayer de développer des activités manuelles. Il faudra améliorer la communication avec les parents. La plupart d'entre eux étant illettrés les informations passent par leurs enfants qui se montrent alors parfois très inventifs. D'autres objectifs dépassent le simple cadre de l'école. Les élèves, comme beaucoup de malgaches, souffrent de malnutrition d'où des carences importantes en protéines et vitamines. Pourtant Madagascar possède l'arbre miracle: le moringa qui peut pousser en terrain sablonneux. Nous aimerions, avec l'aide d'intervenants extérieurs, sensibiliser les villageois à ce problème et leur procurer, moyennant une petite participation, un moringa à planter chez eux. Autre objectif sûrement à  plus long terme: l'extension de plus de quatre kilomètres du nouveau réseau d'eau potable pour alimenter le village et l'école.